Jembés, dununs, montage
Sans pub

Construction d'un bâton de pluie

Fabriquer un bâton de pluie, rien de plus facile. Coût : pratiquement zéro Euros. Temps de montage 20 minutes; pour la pluie, on attendra que la météo le décide.

Le matériel.

- Un tube en une matière quelconque, carton, bois, matière plastique, voire tube en métal, d'un diamètre se situant autour des 8 cm. Un tube en métal apportera peut-être une meilleure résonnance mais aussi un son moins doux que le carton. La longueur est à votre appréciation et fonction de la récupération. Sur le modèle de démonstration, on a choisi le carton.Calebasse

- Un mètre quarré de grillage à lapin ou autres petits animaux. La plus grande longueur est à prévoir en fonction de celle du tube. Le grillage devra être choisi léger et malléable, s'il est rigide, il sera impossible de le plier pour le faire entrer dans le tube. Afin de créer les obstacles à la chute des grains de riz, on peut utiliser une multitude de petites pointes en bois dur réparties le long du tube; c'est souvent ce qui est mis en œuvre dans les bâtons de pluie du commerce. L'utilisation de grillage simplifiera le montage. Choisir la méthode avec les pointes demandera beaucoup plus de travail - percer les trous dans le tube, enficher les pointes, les recouvrir d'un matériau isolant pour ne pas se blesser.

- Un grand bol de riz, de touts petits coquillages ou cailloux, des petites billes en acier; tout peut être expérimenté.

- Deux couvercles quelconques afin de fermer les extrémités du tube. Des couvercles de pots de cuisine divers feront l'affaire. Le choix est large et on trouvera celui qui correspond au diamètre du tube. C'est tout, et ce n'est pas ou jouet, c'est un instrument de musique. C'est le bâton de pluie que l'on voit sur ces images et construit exactement sur ce modèle que vous entendez dans les titres N'goni et Bala, sur musiquenvrac.

Mise en œuvre

Rouler le grillage sur lui-même de façon à en faire un tube pouvant entrer un peu en force dans le bâton. S'arranger pour que ce bloc de grillage obtenu soit de la même longueur que le bâton, c'est à dire qu'il faut l'étirer ou le compresser, voir le couper à la cisaille, suivant la longueur du bâton. Enfiler ce grillage dans le bâton, jusqu'au bout. Fermer un côté du tube en fixant définitivement le premier couvercle. Le second, il sera préférable de le visser sur ses côtés, ce qui permettra de l'enlever facilement pour un ajustement ultérieur de l'ensemble, comme par exemple utiliser d'autres matériaux que les grains de riz, désserrer les mailles du grillage. CalebasseIl ne faut pas remplacer les deux couvercles par de l'adhésif, les grains de riz viendraient s'y coller et ne plus en bouger ! Ou alors il faut intercaler du papier résistant entre l'adhésif et le tube. Verser le bol de riz ou de coquillages dans le bâton par le côté ouvert et fermer aussi cette partie. C'est terminé. La décoration du tube est à votre convenance. C'est la chute des grains de riz à travers le maillage du grillage qui produit le son caractéristique du bâton de pluie. CalebasseComme on le voit sur l'image, le grillage est assez compressé dans le tube mais rien ne vous empêche d'effectuer des essais de maillages plus ou moins lâches. Trois éléments vont influencer le son du bâton de pluie, la taille des grains de riz ou des coquillages, le maillage du grillage et le matériau dont est fait le bâton. L'alliance du carton, d'un grillage fin et des grains de riz donnera un son doux, comme on peut l'entendre ci-dessous. Un bâton d'une hauteur d'un mètre ou plus, d'un grillage serré et d'une bonne quantité de riz fin aura une durée de son bien supérieure aux bâtons que l'on rencontre habituellement.

Voici un petit fichier audio enregistrés avec le bâton de cette description.

Le téléchargement des informations de cette page est libre et gratuit, mais la licence Creative Communs impose certaines restrictions qu'il faut connaître. Voici le lien du site officiel de Creative Communs. Pour la France Creative Commons fr

Haut Accueil Code CC